Consultation gynécologique

Depuis la loi HSPT du 21 juillet 2009, les sages-femmes sont présentes à d’autres moments que la grossesse auprès des femmes. Elles assurent les consultations en matière de gynécologie préventive et de contraception tout au long de la vie.

La sage-femme peut pratiquer en toute autonomie l’ensemble des actes cliniques et techniques nécessaires au suivi et la surveillance gynécologique de prévention chez la femme en bonne santé.

Ainsi, la sage-femme peut réaliser un frottis cervico-vaginal de dépistage et prescrire tous les examens complémentaires utiles au bon suivi de la patiente.

La sage-femme peut proposer à sa patiente différentes méthodes contraceptives et peut prescrire l’ensemble des moyens contraceptifs, à savoir :

  • Les contraceptifs locaux et hormonaux

  • Les contraceptifs intra utérins (stérilets), les diaphragmes et les capes

  • Les contraceptifs d’urgence

Elle peut effectuer :

  • La pose, la surveillance et le retrait du diaphragme ou de la cape

  • L’insertion, la surveillance et le retrait de contraceptifs intra-utérins (stérilets)

  • La pose et le retrait de l’implant

La sage-femme peut prescrire, délivrer et administrer des contraceptifs auprès de patientes mineures en dehors de tout recueil obligatoire, au préalable, du consentement des titulaires de l’autorité parentale.

Si la sage-femme décèle une pathologie alors elle se doit de s’en référer à un médecin.

© 2023 par Soins. Hygiène.

Créé avec Wix.com

par Nicolas Rio